Les matières utilisées pour la confection des robes de mariée chez Mademoiselle Rêve

Les matières utilisées pour la confection des robes de mariée chez Mademoiselle Rêve

  • Post author:
  • Post category:FAQ

Le choix des matières de votre robe va définir de tombé, l’effet, le volume, le style et l’harmonie de votre robe de mariée.
En général, selon le style que vous recherchez, je sais immédiatement quelles matières utiliser.

1) Nous distinguons 2 grandes catégories de tissus

  • Les matières floues
  • Les matières sèches

Les matières sont généralement les noms donnés aux tissus (crêpe, doupion, mousseline, mikado, ottoman etc). Alors que les matériaux sont les fibres qui la composent (soie, polyester, viscose, polyamide, acétate etc). Distinguons également l’armure : c’est la façon dont est tissé le tissu (satin, toile, sergé).

a) Les matières floues

Elles sont molles, elles bougent et volent : crêpe de chine, crêpe marocain, crêpe georgette, mousseline, crépon, pongé etc.
Nous les utiliserons pour des robes légères, intemporelles ou bohèmes.

Tissu flou pour une robe de mariage

b) Les matières sèches

Nous les utiliserons pour les robes à volume, structurées et architecturales : mikado, ottoman, faille, satin duchesse, damassé, jaquard etc. Le rendu est « cassant », souvent nacré et très chic.

Tissu sec pour une robe de mariée

2) Dentelles, guipures et broderies

Ces matières apportent du motif ! Et là… c’est simplement une question de goûts !
En général, les dentelles françaises sont très florales et elles ont toutes une trame en tulle. Pour les guipures, il n’y a pas de « support », de « tulle de fond ». Les motifs sont « libres » et reliés en eux par le dessin en lui-même qui est plus stylisés et même très graphique.

a) Dentelle de Calais

La dentelle de Calais est une dentelle française très particulière car elle est fabriquée mécaniquement sur les métiers Leavers. Depuis le début du XIXe siècle, Calais dans un premier temps puis Caudry sont devenus les deux principaux centres de production de cette dentelle mécanique. Avant l’invention de cette machine, la dentelle était fabriquée à la main. Un véritable travail de fourmi demandant des mois et des mois de labeur pour quelques centimètres d’ouvrage.

Dentelle de Calais sur une robe de mariée

b) Dentelle Chantilly

Elle est également fabriquée sur des métiers Leavers. Mais les motifs sont est très fins et légers. Cette dentelle se rapproche beaucoup de celle utilisée dans la lingerie fine.

Dentelle Chantilly sur une robe de mariage

c) Guipure

Elle n’est pas fabriquée sur des métiers à dentelle, mais sur des métiers à broder. La guipure est une broderie dont le fond a été éliminé (dissout). Les motifs ont plus de reliefs et sont souvent plus stylisés et graphiques. L’intérêt de cette fabrication est la possibilité de découper chaque motif pour les replacer à sa guise.

Guipure sur une robe de mariage

d) Tulle brodé

C’est par définition une broderie sur du tulle. Le motif est « plat » ou en 3D, c’est-à-dire qu’il faut compter une étape supplémentaire d’ajouts de motifs par-dessus qui seront comme « détachés » de la base. C’est la matière tendance depuis quelques saisons.

Tulle brodé pour une robe de mariée

e) Broderie

La broderie est un motif qui est brodé sur n’importe quel support : ce peut être du tulle illusion pour une finesse inégalable, une percale de coton (broderie anglaise) et même une soie sèche !

Broderie sur une robe de mariage