Le tissu pour robe de mariée ainsi que les autres matières que j’utilise sont sélectionnées avec un très grand soin et sont d’une très grande importance.
J’entends « par matière noble », les matières de très belle fabrication principalement confectionnées en France. Ce sont des matières qui ont une vraie valeur, une éthique, comme beaucoup de mes dentelles, guipures et broderies.
Je travaille souvent des pièces de soie. Le tombé, la douceur, la rondeur sont inégalables !
La très jolie viscose est maintenant entrée dans le catalogue des propositions de matières que je présente à mes clientes. C’est une alternative intéressante du point de vue budgétaire. Concernant le rendu, selon les projets, cela peut être tout à fait pertinent.

Il est évident que le choix de la matière de la robe se fait en fonction du rendu souhaité !

Matières floues et des matières sèches.

Les matières floues sont des matières molles, ce sont des matières fluides qui bougent et qui ont un tombé souple.
Les matières sèches telles que la soie sauvage, le doupion, le mikado, sont plus rigides et elles permettent de soutenir le volume.

Dentelles, guipures et broderies

En ce qui concerne les dentelles, il y a beaucoup de variétés. Je travaille avec des dentelles françaises : dentelle de Calais, dentelle de Caudry, dentelle de Chantilly… qui sont encore fabriquées dans le Nord de la France.
Ce ne sont pas les mêmes dessins, ni les mêmes « reliefs ». Pour choisir sa dentelle, la meilleure manière est de prendre le temps à l’atelier -showroom de la poser sur la peau pour en apprécier le rendu.
J’attache beaucoup d’importance à la qualité des matières que j’utilise ; d’un point de vu stylistique mais également pratique : cela minimise les risques d’allergies ou de gêne dû aux frottements.

détail guipure dentelle broderie robe mariage grenoble

Crédit photo: https://www.yeterkurt.com/

Leave a comment