J’ai commencé mes études à 17 ans et j’ai toujours travaillé dans l’univers de la mode et du spectacle vivant.

Le sur-mesure a toujours été au cœur de mon métier, que ce soit dans la haute-couture, le théâtre où j’étais costumière ainsi que l’opéra ou le monde de l’audiovisuel.

Des études supérieures

Après un baccalauréat général, je commence mes études supérieures par une année d’arts appliqués à Lyon et ensuite un Diplôme professionnel supérieur de styliste /modéliste à Supdemod-Lyon.

Cette première étape me permet de passer le concours d’entrée à L’Ecole Nationale Supérieure d’Art et Technique du Théâtre. J’intègre le département de Costumier/ réalisateur. Après 3 années au sein de cette école prestigieuse, je présente mon mémoire de fin d’étude où je mets en parallèle l’évolution des mœurs et la robe de mariée.

Un parcours technique et pluridisciplinaire

C’est donc après 6 années d’études supérieures dans la mode et le théâtre que je pars vivre sur Paris pour commencer mon expérience professionnelle au sein des plus grandes maison de Couture parisiennes telles que Chanel, Christian Lacroix et Stéphane Rolland.

haute couture

En tant que costumière, je suis également amenée à travailler pour le mode du costume, du cinéma et de l’audiovisuel. Je travaille beaucoup pour l’Opéra National de Paris et je m’occupe des solistes telles que Nathalie Dessay ou Renée Fleming, je fais partie des équipes de costumes des films tels de « Chéri » de Stephen Frears ou « Coco avant Chanel » de Anne Fontaine.

Le moulin Rouge, Le lido, la Comédie Française, le bal de l’Opéra à l’ambassade de France à Washington… je ne compte plus les grandes maisons ou les projets dans lesquels j’ai eu la chance de m’épanouir !

Tout cela dans le but de forger mon expérience, d’affiner mon savoir-faire, de maitriser la flexibilité des demandes, des techniques de couture (propres à chaque ateliers) et intégrer les clés du travail en équipe !

Ce parcours professionnel m’a énormément enrichi et m’a permis de développer une faculté d’adaptation très importante.

J’étais intermittente et par conséquent très polyvalente et très réactive. J’ai toujours eu l’habitude de travailler en équipe et d’être à l’écoute.

Une expérience solide

Mes 6 années d’études et mon expérience professionnelle ont forgé mon caractère. J’ai acquis une grande capacité d’adaptation aux personnes et aux formes des corps des femmes !

La robe de mariée fait appel à une technique qui se rapproche vraiment de la haute couture. Les finitions sont très complexes, il faut faire attention aux transparences, à la finesse d’une couture, aux placements des motifs…

Je suis aujourd’hui comblée par mon métier de créatrice de robe de mariée, qui rejoint sur de nombreux points mon premier métier de costumière.

Mademoiselle Rêve est un aboutissement. Cette entreprise représente le but que je m’étais fixé il y a 17 ans maintenant.

On me pose très souvent la question : Pourquoi la robe de mariée ?!!!

Il y a deux dimensions : le travail de matières prestigieuses et l’aventure humaine.

Je revendique aujourd’hui le fait de ne pas « vendre des robes de mariées » mais de proposer à mes clientes une véritable aventure humaine et créative.

De plus, je me revendique comme une artisane qui perpétue un vrai savoir-faire : le vrai sur-mesure.
Je suis extrêmement fière d’être artisan. Je porte ces valeurs d’Artisanat d’art, d’authenticité et de culture avec une immense conviction.

Ce que je propose à mes clientes, c’est ce que je rêve de vivre !

Je ne réalise que des robes uniques, je rencontre, j’écoute et je conseille des femmes tellement différentes!

Leurs robes sont un prolongement d’elles-mêmes, une seconde peau ; LA robe qui marquera à jamais leur vie de femme ; leur robe de mariée.

couturière haute couture en train de poser des dentelles sur une robe de mariée

 

Leave a comment